×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 425

sirop toux 6041Le 12 juillet 2017, un arrêté inscrivant les médicaments à base de codéine, dextrométorphane, éthylmorphine et noscapine sur la liste des médicaments à prescription médicale obligatoire a été signé. Il est entré en vigueur le 14 juillet 2017.


        Ainsi, les conditions de prescription et de délivrance des médicaments concernés seront désormais les suivantes au regard de la réglementation des substances vénéneuses:
        - pour les médicaments à base de codéine ou d’éthylmorphine sous forme de sirop : liste II 
        - pour les médicaments à base de codéine ou d’éthylmorphine sous une forme pharmaceutique autre que sirop : liste I 
        - pour les médicaments à base de dextrométhorphane ou de noscapine quelle que soit leur forme pharmaceutique : liste I.
        De même, la vente de ces médicaments sur les sites internet des pharmacies n'est plus possible. 

        Cette modification de règlementation fait suite aux données françaises d'addictovigilance. Les déclarations, émanant en particulier des pharmaciens et des familles, ont fait état d’une utilisation notoire de ces médicaments à visée récréative, par des adolescents et jeunes adultes. Des complications graves secondaires à cet usage détourné ont été signalées conduisant à des hospitalisations voire à des décès.  De nombreuses alertes avaient été relayées depuis plus de 2 ans par le réseau des Centres d’Addictovigilance auprès des professionnels de santé.

      Toutes les déclarations d’Addictovigilance peuvent également être effectuées via le portail des signalements du ministère de la santé: https://signalement.social-sante.gouv.fr/psig_ihm_utilisateurs/index.html#/accueil